Pour les raisons que tous connaissent, nos évènements réunissant du public sont évidemment suspendus au moins jusqu’au 1er décembre..

Il nous faut à nouveau replier nos ailes et faire le gros dos en attendant que la tempête soit passée.
 
Pour autant, replier ses ailes ne signifient pas les couper.
 
Ne soyons pas coupés dans notre élan : plus que jamais au contraire, restons mobilisés les uns les autres, les uns avec les autres.
 
Tapioca et son équipe sont toujours là, avec vous, confinés avec leurs cafés, leurs ordinateurs et le souci de leurs artistes…